Catégories

Comment un cheval devient-il naviculaire ?

Comment un cheval devient-il naviculaire ?

Le syndrome naviculaire peut être observé chez plusieurs chevaux et entraîner ainsi une boiterie chronique. Cette affection peut résulter de diverses causes qu’il convient de chercher à connaître. Afin de mieux vous renseigner, découvrez ici comment un cheval peut devenir naviculaire.

De quelles manières un cheval peut-il devenir naviculaire ?

Le cheval devient naviculaire lorsque son os naviculaire qui se trouve au niveau du sabot est détérioré. Cette affection survient dans certaines situations bien précises.

A lire en complément : Races de chats au visage aplati : caractéristiques et soins essentiels

En effet, un cheval peut devenir naviculaire si son os naviculaire est atteint par des kystes, une sclérose ou d’autres affections. Ce syndrome peut également survenir quand la bourse naviculaire est sujette à une inflammation.

Un cheval qui a une tendinite du fléchisseur profond peut aussi devenir un cheval naviculaire. Lorsque le ligament sésamoïdien distal est touché, il est aussi possible qu’un cheval devienne naviculaire. Il faut noter que les affections qui attaquent particulièrement l’os naviculaire sont susceptibles de transformer ce type d’animal en cheval naviculaire.

A voir aussi : Les huiles essentielles : bénéfiques ou dangereuses pour vos animaux ?

Quels sont les signes pour identifier un cheval naviculaire ?

cheval devenu naviculaire

Le syndrome naviculaire commence par se faire remarquer chez le cheval dans l’intervalle de 5 à 10 ans. De façon générale, l’animal ne boite pas brusquement. La boiterie s’observe progressivement et se fait de manière discontinue. Le cheval naviculaire peut commencer à boiter suite à une activité très intense sur une surface assez rigide.

Il est observé une asymétrie des talons chez le cheval naviculaire. Cela affecte instantanément l’apparence du cheval et se remarque quand il se déplace. En observant l’animal, vous avez l’impression qu’il marche sur des œufs.

Lorsque l’affection est présente depuis un moment, il est plus simple de remarquer que le sabot malade est plus rétréci que l’autre. Les signes apparents peuvent se confirmer avec des radiographies, une IRM et bien d’autres tests.

Comment traiter un cheval qui devient naviculaire

Le syndrome naviculaire ne peut pas être guéri. Toutefois, vous pouvez le stabiliser en prenant soin de votre cheval. Il faut fonder le traitement de l’animal sur la ferrure et le contrôle de son exercice physique. Il ne faut pas oublier de faire appel à un vétérinaire pour suivre le cheval.

En procédant ainsi, l’animal qui est devenu naviculaire ne va pas se laisser ronger par cette affection. Comme souligné plus haut, vous devez mieux gérer son activité physique. Un cheval qui est devenu naviculaire doit s’exercer principalement sur un sol agile et uniforme.

Les échauffements doivent se faire sur une surface droite et sur une longue durée. Vous ne devez pas travailler en cercle avec l’animal pour son bien. Il faut également rester vigilant en ce qui concerne la santé du cheval naviculaire. Vous devez anticiper les problèmes et les résoudre à temps.

Articles similaires

Lire aussi x