Catégories

Le Schnauzer nain, le compagnon plein de vie

Le Schnauzer nain, le compagnon plein de vie

Avez-vous déjà parle du Schnauzer nain, connu sous les noms de Zwergschnauzer ou Schnauzer miniature ? C’est une race de chien qui a traversé le temps et qui est aujourd’hui encore convoité comme animal de compagnie en raison de sa personnalité attachante, mais aussi de son apparence adorable. Découvrons un peu plus sur ce fameux chien et ses spécificités.

D’où vient le Schnauzer nain ?

C’est au milieu du 19ème siècle que la race schnauzer nain a vu le jour en Allemagne. Ce chien est le fruit d’un croisement entre la variété standard du Schnauzer, le Pinscher miniature et l’Affenpinscher. Certaines races comme le Caniche et le Poméranien pourraient aussi avoir contribué à son développement. C’est vers 1895 qu’un premier club de race a été formé en Allemagne. Cette race s’est particulièrement multipliée après la Seconde Guerre mondiale.

A lire aussi : Rencontre avec les chiens jugés trop mignons : une overdose de cuteness

Comment se caractérise le Schnauzer nain ?

Le Schnauzer nain comme son nom l’indique est un chien de taille compacte, qui mesure entre 30 et 35 centimètres au garrot et qui pèse de 5 à 9 kilogrammes à l’âge adulte. Son apparence physique est marquée par un poil rêche et un sous-poil épais et doux.

Côté couleur, vous retrouverez des Schnauzer au pelage noir, poivre et sel et noir et argent. Toutefois, vous pouvez aussi rencontrer certaines variantes blanches, mais ces dernières ne sont généralement pas admises dans les compétitions canines.

A lire aussi : Les nombreux bénéfices de l'adoption d'un chien adulte

Quel est son tempérament et comment se comporte-t-il ?

Adopter un Schnauzer nain vous engage à lui fournir le maximum d’attention. Vous devez savoir que c’est un chien plein de vie. Ce petit chien est à la fois affectueux et sportif et il est important de le stimuler mentalement et physiquement pour qu’il soit heureux. 

Si vous avez des chats ou d’autres chiens à la maison, sachez que le Schnauzer est en mesure de mener une cohabitation sereine. Cela dit, il peut quand même poursuivre ces derniers pour s’amuser de temps en temps. Et il ne faut pas oublier qu’il peut se montrer parfois méfiant envers la présence de visiteurs ou d’intrus. D’ailleurs de nombreuses personnes apprécient son côté prévoyant et sa propension à aboyer dans des situations comme telles. 

Quels sont ses principaux besoins ?

Comme nous l’avions dit, le Schnauzer nain est un chien sportif. Dans ce cas, il nécessite une activité physique régulière. Parmi les exercices qu’il apprécie le plus, il y a :

  • La marche
  • Le jogging
  • L’agility
  • Les cours d’obéissance
  • La chasse aux petits animaux

Mais attention, il n’est pas bon nageur ! Si vous projetez d’aller à la plage ou dans un environnement avec un point d’eau, n’oubliez pas sa veste de sauvetage.

En matière de soins, il est important d’effectuer un brossage régulier pour enlever les poils morts et éviter les nœuds. Et bien entendu, lavez-lui ses oreilles chaque semaine, vérifiez et essuyez ses yeux dans le besoin et entretenez ses griffes et ses dents pour une hygiène impeccable.

Qu’en est-il de ses préoccupations de santé ?

Les Schnauzer nains ont tendances à rencontrer certaines affections comme des problèmes oculaires. Des affections héréditaires peuvent également survenir, à savoir les allergies, la cataracte, la dysplasie de la rétine et les calculs urinaires, entre autres. Il faut donc accorder une vigilance particulière sur ce sujet.

Comment l’éduquer et l’entraîner ?

L’éducation d’un Schnauzer nain doit être calme mais ferme. Alors établissez dès le départ qui est le maître de la maison. C’est aussi un chien qui se lasse très rapidement sans activités passionnantes et variées. Enfin, utilisez également des méthodes d’éducation basées sur le renforcement positif pour lui apprendre des tours et commandes.

Offrez ainsi à ce chien tout l’amour et tous les soins dont il a besoin pour vivre harmonieusement dans votre environnement. Apportez-lui également une éducation ferme, adapté à son tempérament vif et ne le laissez pas mourir d’ennui chez vous.

Articles similaires

Lire aussi x